Ateliers disponibles aux différents niveaux scolaires

Je vise essentiellement le dernier cycle du primaire (5e et 6e année) ainsi que tout le secondaire. Le tarif pour me faire venir dans votre école peut varier grandement selon notamment le nombre de périodes, la grosseur des groupes à animer et les frais de transport. Il suffit de me contacter. Il est clair que vous pouvez bénéficier de prix de groupe. Notez bien que le contenu des ateliers peut varier un peu selon vos besoins spécifiques.

Atelier/animation 1 : Bien tendre l’oreille et comprendre les contes

  • Niveau scolaire : premier et deuxième cycle du primaire
  • Durée : 1h ou plus selon les besoins
  • Nombre de participants : maximum 100 étudiants.Il s’agit de prestations de contes contemporains/humoristiques tirés de mon spectacle solo ou de mon spectacle de Noël, ponctué d’échanges sur le fond et la forme des contes avec les étudiants tout au long du spectacle. Le vécu des jeunes sera aussi exploité dans ces échanges. Si des jeunes ont déjà conçu des contes qu’ils souhaitent produire devant public, il est aussi possible de les inclure dans le spectacle.
  • Objectifs : -Permettre aux étudiants d’entrer complètement dans un univers imaginaire -Comprendre les bases de ce qu’est le conte et la pratique du conte
  •  Domaine d’apprentissage : Français et univers social
  • Compétences transversales : Communiquer de façon appropriée, exploiter l’information.

Atelier 2 : Création de contes courts (atelier subventionné Culture à l’école)

  • Niveau scolaire : troisième cycle du primaire et premier cycle du secondaire
  • Durée : une période
  • Nombre de participants : maximum 35 étudiantsUne des choses qui me distingue comme conteur est mon habilité à créer et raconter des contes courts. Ce sont parfois des anecdotes contées ou des rumeurs expliquées, mais la plupart du temps, ils ont vraiment un début, un milieu contenant une problématique et une fin heureuse en moins de trois minutes. La création se fait en petites équipes à partir de thèmes choisis. Il est possible de faire un remue-méninge ensemble pour trouver de bons éléments de base. Après avoir créé les contes courts, on peut ensuite les lire à la classe. Il y a donc un résultat fini en peu de temps qui est généralement très gratifiant pour les élèves. Un bon complément à ce processus créatif est l’atelier 5, bien qu’il ne soit pas disponible pour tous les cycles.
  • Objectifs : -Créer en faisant le plus de place possible à l’imaginaire de chacun -Réussir à compléter une œuvre dans un court laps de temps -Présenter le résultat original devant la classe
  • Domaine d’apprentissage : Français
  • Compétences transversales : Mettre en œuvre sa pensée créatrice, communiquer de façon appropriée, se donner des méthodes de travail efficaces

Atelier 3 : Donner vie à un conte par l’expression orale

  • Niveau scolaire : premier et deuxième cycle du secondaire
  • Durée : une ou deux périodes selon les besoins
  • Nombre de participants : maximum 35 étudiantsPour cet emballant atelier qui va plus loin que la création, il faut que les élèves aient déjà un conte en main qu’ils jugent comple. C’est vraiment le caractère oral du conte via l’intonation, le choix des mots et la voix qui est travaillé ici, ainsi qu’une esquisse de la gestuelle qui appuie les propos du jeune conteur. Chacun livre donc un conte court à moins que ce ne soit un conte long livré par plusieurs personnes. Tout au long de la période, nous décortiquerons ces contes et je donnerai des trucs pour que le message touche plus efficacement la cible souhaitée. Il faut noter que tous peuvent s’enrichir des commentaires faits sur le conte d’un seul participant. Leur capacité à mieux communiquer dans leur vie s’en trouve renforcée.
  • Objectifs : -Renforcer la confiance des jeunes dans leurs capacités en expression orale -Améliorer leurs compétences en expression orale et en analyse -Convertir plus aisément une bonne histoire écrite en conte oral
  • Domaine d’apprentissage : Français
  • Compétences transversales : Communiquer de façon appropriée, se donner des méthodes de travail efficaces, structurer son identité

Atelier 4 : Trucs et astuces pour des contes longs bien ficelés (atelier subventionné Culture à l’école)

  • Niveau scolaire : deuxième cycle du secondaire
  • Durée : une ou deux périodes selon les besoins
  • Nombre de participants : maximum 35 étudiantsPour participer à cet atelier, il faut avoir un conte en main ou en cours de création. Il existe de multiples façons de s’y prendre pour concevoir une histoire. J’en aborderai quelques-unes qui me semblent particulièrement intéressantes compte tenu du style et du niveau d’avancement de la classe. Aussi, lorsque le conte est complété, il importe de retravailler le fond ainsi que la forme avec certaines balises pour que l’histoire s’améliore sans cesse. Je fais appel à la souplesse des étudiants pour qu’ils prennent les commentaires sur leur conte qu’ils considèrent comme déjà bon. En somme, c’est un travail enrichissant d’humilité où l’analyse a toute sa place. Il est possible de faire l’atelier 5 suite à celui-ci pour donner une formation encore plus complète sur le plan de l’expression orale.
  • Objectifs : -Analyser de façon critique des contes -Acquérir des trucs intéressants pour créer de bonnes histoires
  • Domaine d’apprentissage : Français
  • Compétences transversales : Communiquer de façon appropriée, se donner des méthodes de travail efficaces, structurer son identité.